Les concours pour entre en ecole de commerce


Pour pouvoir intégrer une école de commerce sans avoir au préalable passé par une classe préparatoire, les candidats doivent le plus souvent passer par une admission parallèle, qui se fait par voie de concours. En France, la plupart des ecoles de commerce sont regroupées au sein de 4 banques d’épreuves communs, à savoir : le concours tremplin, le concours CAD, le concours Ambitions+ et le concours passerelle.

Ecole de commerce : les concours passerelle

ecole-de-commerce.jpg

Le concours passerelle regroupe actuellement une douzaine d’écoles de commerce en France dont l’ESC Dijon, l’ESC La Rochelle, l’EM Strasbourg, Novancia Business School ou encore EDC. Ce qui fait d’ailleurs du concours passerelle la plus importante banque d’épreuves en France.
Le concours passerelle s’adresse aux titulaires d’un bac+2 ou plus pour la passerelle 1 qui débouche vers un cursus de 3 ans. Le concours passerelle 2 quant à lui s’adresse aux titulaires d’un bac+3 ou 4 et permet d’intégrer la deuxième année.
Quel que soit le niveau, le concours passerelle en école de commerce comprend une synthèse de texte, un texte faisant appel à la culture générale et à la logique, une épreuve d’anglais, un QCM et une épreuve au choix (droit, commerce, information, sciences humaines, langue).
Passer les épreuves écrites du concours passerelle coûte 315 euros (gratuit pour les boursiers) et 50 euros par école pour les épreuves oraux.

Les concours tremplin

les-concours-tremplin.jpg

Trois écoles de commerces ont regroupées au sein des concours tremplin, à savoir : KEDGE Business School, l’ICN Business School Nancy-Metz et NEOMA Business School. A noter que les concours tremplin sont beaucoup plus sélectifs que les passerelles.
Comme pour les passerelles, le tremplin 1 s’adresse aux titulaires d’un bac+2 ou plus et le tremplin 2 aux titulaires d’un bac+3 ou 4. Ces deux concours visent respectivement la première et la deuxième année d’école de commerce.
Les épreuves restent relativement les mêmes qu’aux concours passerelle, à savoir : l’épreuve d’anglais, la synthèse de texte, l’épreuve d’oral et le texte de logique.
Le coût des épreuves s’élève à 360 euros pour les non-boursiers et à 130 euros pour les boursiers.